La laine

La fibre d'alpaga est une fibre haut gamme réputée: elle est beaucoup plus chaude que la laine de mouton. De plus, elle est hypo-allergène puisqu'elle ne contient aucune lanoline. Elle est très douce et existe en 22 couleurs naturelles, du blanc au noir, en passant par toutes les teintes de beige, fauve, brun, gris, etc.

La laine d’alpaga est très appréciée pour sa douceur, sa capacité thermique. Le diamètre de la fibre d’alpaga est deux fois plus fine que la laine de mouton.

La laine

L’alpaga est principalement élevé pour sa laine. Vous pouvez transformer toutes les laines mais pour obtenir un produit de haute qualité, il vous faudra des fibres d’un faible micronnage c’est à dire une laine fine. Les fibres plus grossières vous serviront pour la fabrication de plaids, duvets, feutre...tout ce qui ne sera pas en contact avec la peau.

La qualité des fibres

La finesse et la douceur : c'est le facteur le plus important d'une toison, la finesse est liée à la douceur et c'est là ce que l'on recherche le plus dans la transformation de la laine. L'oeil, le toucher sont de bons indicateurs pour une personne expérimentée, une analyse de laine faite par un laboratoire sera sûre et précise pour une personne novice. Cette analyse mettra en valeur différents points.

 

La brillance : Elle est également très importante, c'est elle qui rendra un vêtement lumineux, il est donc important de savoir apprécier la brillance afin de la sélectionner au sein de son troupeau.

 

La densité : C'est le meilleur moyen d'augmenter sa production, il vaut mieux produire 10 kilos de laine avec 2 alpagas qu'avec 5. elle s’apprécie au toucher, à la vue et aussi par analyse par un calcul du nombre de follicules au cm² de peau.

 

 

Le crimp : Il s'agit de l'ondulation naturelle de la fibre, le crimp doit être régulier dans son ondulation, sa fréquence et son amplitude et ce, sur toute la longueur de la mèche.

 

La longueur : On constate en général une pousse de 1cm par mois, une fibre trop courte au moment de la tonte n'est pas souhaitable pour la qualité du vêtement.

 

 

L'uniformité : L'animal idéal possède une toison fine, douce et brillante sur l'ensemble du corps (dos, cou, pattes) ces animaux sont extrêmement rares. Cependant, il est important qu’un animal présente les mêmes traits de caractère de fibre sur les 3 points de contrôle. Pour contrôler ces 3 points, il suffit d’ouvrir la toison à l’épaule, au centre du dos et à la croupe.